ARMENIE UN MUSEE A CIEL OUVERT

2019
04.02

L’Arménie est un pays de hautes montagnes et de de vallées fleuries, de terre brûlée par le soleil dans les plaines et de verts pâturages en altitude, une contrée aux lacs limpides et aux torrents tumultueux sous les neiges des sommets, proches ou lointain comme l’Ararat (5900m) à quelques dizaines de kilomètres d’Erevan mais inaccessible car en territoire turc.

On connaît très mal ce petit pays de 30000 km2, issu de l’URSS, en France. La chaîne du Petit Caucase le traverse d’Ouet en Est et plusieurs sommets (issus d’une activité volcanique intense) dépassent ou frisent les 4000 m (l’Aragatz4090m, l’Ajdahak 3597m, le Kapoutjouk 3940m) , donnant son caractère montagneux au pays.

Cette chaîne fut pendant des siècles disputée par 3 empires : ottoman, perse et russe…Comme en Afghanistan et en Asie Centrale, les Grandes Puissances s’appuyaient sur les populations locales pour étendre leur influence, combattre leurs rivaux : une version locale du        » Grand Jeu  » dont parle Kipling … , Il fallut attendre les années 20, un traité entre la Turquie et l’Union Soviétique pour que l’Arménie soviétique acquière une certaine stabilité dans ses frontières…

Elle accueillit à ce moment-là, comme d’autres pays du Moyen-Orient, la France et l’Amérique, les survivants du génocide arménien perpétré pendant la 1ère guerre mondiale dans le Nord-Est (et aussi le Sud-Est) de l’actuelle Turquie, dans les régions dites de la Grande et Petite Arménie où depuis des siècles coexistaient Turcs, Arméniens, Grecs, Yézidis…

Le spectacle du Mont Ararat, de son cône majestueux, visible depuis les hauteurs d’Erevan et des environs rappelle ce passé douloureux qui continue à hanter les Arméniens.

Zig-Zag a découvert en 2003 cette destination où nous retournons avec plaisir chaque année! L’Arménie n’est pas une destination touristique pourtant elle possède un patrimoine d’une grande richesse et des montagnes préservées.  Hovhannès qui a guidé notre dernier groupe en mai nous a envoyé quelques photos. Il y avait encore de la neige en mai sur les pentes de l’Adjahak! Notre groupe a alterné marche sur les pentes des principaux massifs et découverte culturelle.

Prairies et forêts avaient leurs habits de printemps: du vert partout! Les sentiers ne sont pas toujours entretenus et l’orientation peut être complexe! Le Nord-Est de l’Arménie est une gigantesque forêt de feuillus où il est facile de se perdre!

En altitude, les bergers yézidis ne sont pas encore là! Nous avions la montagne pour nous seuls! Pendant l’été les bergers yézidis gardent leurs troupeaux sur les pentes de l’Aragats et de l’Adjahak. Ils passent plusieurs mois avec leurs troupeaux en altitude!

Ci-dessous une famille de bergers yézidis photographiée devant la yourte familiale plantée en altitude pendant l’été!

http://www.zigzag-randonnees.com/2103/un-musee-a-ciel-ouvert-15-jours-de-juin-a-octobre.html

Your Reply